Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Besoins et motivation en questions

Résumé : Se pourrait-il que parler une langue étrangère s’annonce comme la réponse à des besoins clairement identifiés entraînant une motivation juste suffisante pour atteindre l’objectif visé ? En ces temps soucieux d’optimiser l’enseignement-apprentissage des langues (comme de toute chose), il apparaît que l’analyse des besoins oriente l’investissement nécessaire à la conquête d’une nouvelle compétence en hiérarchisant ses fins (A1, B2, etc.) pondérant ainsi l’attente-motivation des buts : « Je peux communiquer de façon simple ; Je peux développer un point de vue sur un sujet d’actualité, etc. » (CECR : 3.3, p. 25-27). Mais encore, cette approche totalement nouvelle d’une langue (ibid. : 4e de couv.) permettra de circonscrire le secteur linguistique opportun : FLE, FLS, FOS…qui correspondra le mieux aux attentes-besoins que cette compétence comblera selon le principe « amaguiz »1 (ibid. : « à votre guise », p. 4) et qui résume assez bien l’ambition de cette « langue(s) de service »2 en même temps qu’elle rassure tout un chacun sur sa grande liberté de choix ; cependant que le Cadre s’emploie à convaincre toute l’U.E. qu’il n’y a qu’une seule voie de salut (ibid. : 1.2). Il paraîtra donc évident que la nouvelle approche cadre répondra aux besoins de tout le monde et que, chacun y trouvant la réponse escomptée, aura conséquemment la motivation idoine. Or, si l’on suit l’étude systématique de La motivation avec La pyramide des besoins de A. Maslow, il n’est pas certain que les besoins s’expriment aussi clairement et, qu’en toute logique, les mobiles agissent pour confirmer la cohérence de l’enchaînement : besoin-motivation-action. Car, les besoins se hiérarchisent d’abord selon des degrés de prépondérance aléatoire et ils échappent finalement à toute prédiction. Dans ces conditions, les certitudes d’un modèle d’acquisition de type résolument actionnel-fonctionnel (CECR : 2.1.5) s’effritent, comme le doute s’immisce dans la pensée déterministe : les moyens n’assurent pas nécessairement les fins. Sans compter que, chez ceux qui habitent en langue étrangère, M. Marzano et A. Mizubayashi convoqués, c’est une question vitale : de faim, essentielle au désir-nourriture d’être-au-monde où se loge toute parole humaine, même débutante et imparfaite, irréductible à un langage véhicule-moyen de communication.
Complete list of metadatas

Cited literature [88 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-fcomte.archives-ouvertes.fr/hal-02326495
Contributor : Véronique Dagues <>
Submitted on : Monday, November 4, 2019 - 2:34:17 PM
Last modification on : Wednesday, September 16, 2020 - 2:54:04 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 5, 2020 - 1:59:04 PM

File

article_veronique2.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02326495, version 1

Collections

Citation

Véronique Dagues. Besoins et motivation en questions. Travaux de didactique du français langue étrangère, Université Paul Valéry, Montpellier III,, 2017. ⟨hal-02326495⟩

Share

Metrics

Record views

113

Files downloads

45