Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

L'apprentissage de la compréhension par le personnage de la sorcière dans la littérature de jeunesse

Résumé : Apprendre à comprendre constitue une mission de l’Institution scolaire. Pour cela, tout enseignant se doit de développer, chez l’élève, des stratégies efficientes que celui-ci pourra utiliser face à des textes littéraires ou non. Ces stratégies, une fois acquises, constitueront des habiletés de lecture qui rendront le processus de la compréhension plus accessible. Au sein de la sphère scolaire, l’élève construit des règles de compréhension dès son plus jeune âge et l’enseignant(e) joue le rôle de médiateur, de guide afin qu’il devienne un lecteur actif et autonome. D’après les nouveaux programmes, ce processus complexe doit reposer sur un enseignement explicite associant la clarté cognitive aux multiples interactions entre pairs. Apprendre à comprendre doit s’inscrire dans un projet de lecture qui conduit à la recherche d’inférences et qui doit tendre vers l’accès à la compréhension fine. Selon Jocelyne Giasson, il convient de mettre en place très tôt des processus de lecture et des habiletés afin d’accéder à la compréhension et de donner du sens à l’acte de lire. L’interaction entre la variable texte, lecteur et contexte améliore la compréhension et permet d’aborder différents textes qualifiés soit de collaborationnistes ou de résistants selon Catherine Tauveron. Mais comment peut-on apprendre alors ? Par le personnage peut-être ? J’ai choisi d’évoquer le personnage de la sorcière afin de répondre à la problématique suivante : comment les élèves peuvent-ils apprendre à comprendre par le personnage de la sorcière dans la littérature de jeunesse ? Véritable être de papier, le personnage appartient à la fiction mais il est également le modèle auquel s’identifie l’enfant et c’est de la pluralité des lectures que les élèves se forgeront une construction solide du personnage. Il joue le rôle de médiateur entre le texte et le lecteur qui le modèle à son image et en fonction de son rapport au monde. Cependant, quelques obstacles d’ordre cognitifs et culturels doivent être pris en compte car tous les élèves n’ont pas le même bagage culturel. Les connaissances encyclopédiques font quelquefois défaut pour leur assurer une porte d’entrée dans le récit et c’est à ce moment que l’enseignant(e) met en place des activités. L’élève s’approprie des stratégies et grâce à ce processus qui devient peu à peu transparent, il se rend compte qu’il peut utiliser à nouveau ces mêmes stratégies dans d’autres textes : la compréhension est au service du sens. Pourquoi choisir la sorcière ? Personnage énigmatique, à la frontière du mythe et de la légende, c’est un personnage qui intrigue certains, fascinent d’autres. Aujourd’hui, les auteurs de littérature de jeunesse l’extirpent de son stéréotype, « cassent le mythe » pour provoquer un décalage auprès des lecteurs. Affublée d’une touche humoristique, elle devient un personnage aux traits humains. D’ogresse, elle passe à un personnage presque familier. Très présente dans l’esprit des enfants, leur permet-elle d’accéder à la compréhension plus aisément ? Ma partie pratique auprès de trois classes (CP/ CE1 et CM2) m’a permis d’aborder ce personnage par le biais d’activités motivantes autour de deux contes : Hansel et Gretel des Frères Grimm et Baba Yaga de Rose Celli. L’objectif était qu’ils se détachent peu à peu de la lecture littérale pour accéder à une lecture symbolique. J’ai mis en place dix-huit séances suivies d’une analyse qui prouve que les élèves s’appuient sur le personnage pour construire des bases solides à la recherche de sens, ils ont acquis des stratégies qu’ils pourront utiliser dans d’autres textes. Ce fut une belle expérience que j’aurai plaisir à reconduire.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-fcomte.archives-ouvertes.fr/hal-02379129
Contributor : Sandrine Gilbert <>
Submitted on : Monday, November 25, 2019 - 3:17:03 PM
Last modification on : Wednesday, September 16, 2020 - 10:43:51 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 26, 2020 - 9:16:29 PM

File

LATRASSE rachel PE39 2018.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02379129, version 1

Collections

Citation

Rachel Latrasse. L'apprentissage de la compréhension par le personnage de la sorcière dans la littérature de jeunesse. Education. 2018. ⟨hal-02379129⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

953