Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Enseignement de la traduction au Maroc : aspects institutionnels et pratiques de classe dans le secondaire qualifiant.

Résumé : L’introduction de la traduction au cycle secondaire qualifiant (en 1991) au Maroc fut lancée dans l’objectif de permettre aux élèves des filières scientifiques de réussir leur parcours universitaire compte tenu du changement de la langue d’enseignement des sciences de l’arabe (au lycée) au français (à l’université). Toutefois, la majorité de ces étudiants n’arrive toujours pas à accéder aux savoirs disciplinaires à cause de la langue française. Notre communication tente de répondre à la question suivante : « Pourquoi l’enseignement de la traduction dans le cycle secondaire qualifiant ne permet pas aux élèves scientifiques de développer leur compétence linguistique bilingue et par conséquent, faire face aux difficultés liées au changement de la langue d’enseignement à l’université? ».Nous avançons aux abords de cette étude que les pratiques enseignantes ont un impact sur le statut de la traduction et sur la qualité de son enseignement dans les filières scientifiques dans le cycle secondaire qualifiant. Nous partons également de l’idée que dans le contexte éducatif marocain, les obstacles auxquels se heurte l’enseignement-apprentissage de la traduction (arabe-français et français-arabe) rejoignent les problèmes de l’enseignement- apprentissage du français langue étrangère. Pour vérifier ces hypothèses, nous optons pour une étude de terrain de type exploratoire et qualitative en menant des observations de cours de traduction destinés aux élèves inscrits dans les filières scientifiques dans deux lycées. Cette étape nous fournira des supports (oraux et écrits) que nous analysons pour rendre compte des pratiques d’enseignement-apprentissage de la traduction. La réalisation de questionnaires et d’entretiens semi-directifs nous permettra de confronter les données recueillies et de les mieux saisir. Inscrite principalement dans une perspective socio didactique (Blanchet et Rispail : 2011), notre étude se situe au croisement de la sociolinguistique, de la didactique de la traduction et des langues, elle se réfère aussi aux théories de la traduction, de l’acquisition d’une langue étrangère et aux modèles de l’enseignement bi/ plurilingues. A travers cette recherche , nous aspirons à proposer des perspectives didactiques capables d’activer les processus cognitifs permettant le transfert des connaissances antérieures développées en L1 en langue seconde L2 (arabe ou français) en développant des stratégies efficaces de traduction et en rapprochant à la fois les deux compétences disciplinaire et linguistique afin de faciliter la transition du lycée à l’université dans les filières scientifiques au Maroc.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-fcomte.archives-ouvertes.fr/hal-01823613
Contributor : Ouisal Kabil <>
Submitted on : Tuesday, June 26, 2018 - 11:35:06 AM
Last modification on : Wednesday, September 16, 2020 - 2:54:03 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01823613, version 1

Collections

Citation

Ouisal Kabil. Enseignement de la traduction au Maroc : aspects institutionnels et pratiques de classe dans le secondaire qualifiant.. Enseigner la traduction dans le contexte francophone, Apr 2018, Paris, France. ⟨hal-01823613⟩

Share

Metrics

Record views

70